Financement solutions
Publié le - 11292 hits -

Assurance vie : pourquoi ne pas mettre un peu de l'immobilier dans vos contrats

Les données récoltées annoncent que l’assurance vie est irrémédiablement le produit d’épargne le plus prisé par les Français. Ce support a collecté bien plus que 135 milliards d’euros durant cette année. Toutefois, la baisse actuelle des rendements des fonds en euros, pose le problème de la pertinence de diversifier ce produit d’épargne. En effet, les épargnants n’aient pas trop le risque. Pour pouvoir bénéficier de contrats doué d’un certain dynamisme, sans avoir à réaliser un investissement conséquent sur un contrat, il est recommandé d’intégrer des parts de scpi dans l’assurance vie. Une scpi assurance vie possède d’ailleurs, de nombreux intérêts aussi bien au niveau fiscal, économique que patrimonial. Au niveau des flux, on constate que les revenus générés jouissent d’une certaine récurrence et excèdent la plupart du temps, ceux des autres supports d’épargne en euros. La majorité des scpi affiche des rendements allant même dans la barre des 3 à 5 % si celui des fonds en euros, se trouve plutôt dans les 2 à 3 %.

Les principaux atouts d’une scpi assurance vie

Une scpi génère des revenus soumis au régime des revenus fonciers. Ces revenus sont donc imposés comme les revenus en plus des prélèvements sociaux. Cependant, si la scpi est intégrée dans une assurance vie, les revenus générés échapperont aux divers prélèvements ainsi qu’à l’imposition. Cela dure tant que les parts de scpi détenues, n’ont pas été mises en rachat. Que ce rachat soit total ou partiel, la fiscalité des rachats s’applique immédiatement. Quant aux impôts et taxes non déboursés, ils rehaussent les intérêts de l’épargne réalisée.

Et si on se réfère au domaine patrimonial, cette intégration dans une assurance vie, est toujours plus intéressante. Si l’épargnant détenant d’une façon directe des parts de scpi, vient à décéder, ces parts seront soumis aux droits de succession. Ces parts seront assujetties à une taxation du régime de l’assurance vie, qui se révèle bien profitable sous tous les aspects.

Quant aux autres frais générés que ce soit pour l’acquisition que pour maintenir la liquidité, la détention directe se révèle plus chère que l’intégration dans une assurance vie. En effet, il n’y a aucun frais de mutation et la liquidité lors d’un rachat, relève du ressort de l’assureur.

Réagissez.

Les publications similaires de "Infos utiles"

  1. 23 Juil. 2022Quel bien d’équipement pour investir sous la loi Girardin industriel ?1027 hits
  2. 17 Nov. 2021Comment bien investir sous le dispositif Girardin industriel ?3254 hits
  3. 4 Nov. 2021Si vous vous demandez comment augmenter rapidement votre potentiel global, ces 12 conseils valent la peine d'être lus842 hits
  4. 10 Avril 2019Profina et Cofag : une collaboration solide et efficace !1845 hits
  5. 6 Mars 2019Qu'est ce qu'une assurance habitation ?2051 hits
  6. 19 Août 2018Comparateur d'assurances1917 hits
  7. 15 Avril 2018L’entretien d’un véhicule d’occasion : les points à surveiller2175 hits
  8. 10 Janv. 2018Regroupez toutes vos mensualités en une seule3027 hits
  9. 1 Janv. 2018L'importance de connaître vos lois concernant le défiscalisation1889 hits
  10. 20 Juin 2017Un expert-comptable à Pontivy pour vous accompagner dans la création de votre entreprise2289 hits
  11. 28 Mars 2017Comment simuler son imposition 20162074 hits
  12. 19 Déc. 2016La finance, un secteur qui peut vous aider énormément !1690 hits
  13. 24 Oct. 2016Choix d'investissement en immobilier1681 hits
  14. 4 Sept. 2016Comment devenir freelance ?1932 hits